418 840-0444

Perruches

Les perruches ondulées ou arlequins sont d’excellents oiseaux de compagnie. Certains individus peuvent parler. Elles sont originaires d’Australie où elles vivent en colonie dans un milieu désertique.

    • Longévité : 6 à 15 ans
    • Poids adulte : 30 à 50 g
    • Maturité sexuelle : 6 à 8 mois
    • Incubation : 16 à 18 jours
    • Petits par couvée : 2 à 5
    • Âge au sevrage : 22 à 26 jours
  • L’alimentation idéale pour les perruches est composée de 50% d’une moulée équilibrée et de 50% de graines. Les graines sont une alimentation de base mais sont déficientes en vitamines et minéraux.

    Les perruches devraient recevoir des fruits et légumes frais à tous les jours, ce qui est une excellente source de vitamines. Vous pouvez offrir une grande variété fruits : pommes, raisins, kiwis, bananes, agrumes, courgettes, brocolis, choux-fleurs, laitue, céleri, carottes, concombres, haricots, etc. Éviter de donner du persil, de l’avocat et de la rhubarbe, qui sont nocifs.

    Vous pouvez aussi offrir à votre oiseau de la nourriture de table tel que des pâtes alimentaires cuites, du riz, du pain, des céréales, un morceau de fromage, etc. Les perruches sauront particulièrement apprécier les œufs cuits durs. En offrant une variété d’aliments, vous apprendrez à connaître les goûts plus spécifiques de votre oiseau.

    Tous les oiseaux qui ne mangent pas de moulée sont à risque de carences alimentaires. Les fruits et légumes compensent partiellement. Il existe des produits à base de caroténoïdes qui aident à compléter une alimentation carencée. Il faut éviter de mettre les vitamines en poudre dans l’eau car elles n’y restent pas stables, peuvent changer le goût de l’eau et diminuer la consommation d’eau de votre oiseau.

    Les perruches devraient toujours avoir à leur disposition une bonne source de calcium tel qu’un os de seiche ou des écailles d’huîtres moulues. Le gravier est à proscrire, il a une faible teneur en calcium et il peut causer des impactions sévères du système digestif.

  • Les perruches font partie de la grande famille des perroquets. Gardez en tête qu’elles peuvent être porteuses de maladies virales ou bactériennes graves sans démontrer de symptômes. Pensez à les faire tester elles aussi avant d’acquérir un nouvel oiseau.

    Il ne faut pas oublier que les griffes des perruches doivent parfois être taillées. La fréquence varie entre 1 à 4 fois par année, selon les oiseaux.

    La taille des plumes d’ailes est facultative. Elle peut éviter les fuites, mais n’est jamais considérée comme sécuritaire pour aller à l’extérieur. Cela diminue aussi grandement l’exercice. Si vous voulez effectuer la taille d’ailes à la maison, demandez à votre vétérinaire de vous montrer la bonne technique pour éviter les blessures.

  • Les perruches apprécient une cage avec des barreaux horizontaux sur lesquels elles peuvent grimper. Elles adorent gruger, il est important qu’elles aient accès à des jouets destructibles et sécuritaires et en matériaux destructibles, tels que le papier, le carton, les languettes de cuir, les cordes. Les jouets ou attaches à jouet fait de métaux sont à éviter, car leur ingestion peut causer des intoxications graves.

    Les perruches doivent avoir accès à plusieurs perchoirs de grosseurs différentes pour que leurs pattes n’aient pas toujours les mêmes points d’appui. Les perchoirs de corde, de branches naturelles, de bois et de plastique sont tous acceptables. Les recouvre-perchoirs de gravier sont à proscrire complètement car ils peuvent causer des blessures aux pattes et sont peu efficaces pour l’entretien des griffes.

    On peut mettre dans le fond de la cage du papier (journal, circulaire…) ou des essuie-tout. Il faut éviter d’utiliser des copeaux de bois (trop poussiéreux), des granules de bois ou du maïs concassé (peuvent causer des impactions si ingérés). Le fond de cage devrait être changé à tous les jours. Ceci permet une hygiène adéquate tout en faisant un suivi quotidien des fientes. La cage devrait être nettoyée complètement au moins 1 fois par semaine.

    Il n’est pas essentiel d’utiliser un grillage dans le fond de la cage mais celui-ci a l’avantage d’empêcher l’oiseau d’avoir accès à ses fientes et à la nourriture gaspillée. La grille n’empêche pas la contamination de l’air ambiant, il faut donc changer le fond de cage à tous les jours même si on utilise une grille.