418 840-0444

Cochon

Le cochon miniature est le résultat de plusieurs croisements entre grandes races de cochon d’Asie du Sud Ouest. Ils sont intelligents, curieux et explorateurs. Ils sont reconnus pour être des animaux hypoallergéniques et contrairement aux croyances, ils n’ont aucune odeur corporelle. Néanmoins l’urine et les selles ont une odeur peu agréable.

  • Longévité                                10 – 15 ans

    Poids adulte                            35 – 60 kg

    Maturité sexuelle                   2 mois pour les mâles et 3 mois pour la femelle

    Âge au sevrage                       6 – 8 semaines

  • Assurez-vous que votre cochon ait accès à de l’eau fraîche en grande quantité en permanence. Habituellement, le cochon boira 75% de sa quantité quotidienne lors des repas. Afin de s’assurer qu’il boit suffisamment, vous pouvez détremper la moulée avec une grande quantité d’eau. Les bols d’eau et de nourriture doivent idéalement être nettoyés tous les jours. La diète recommandée pour les cochons vietnamiens est constituée de 2 éléments :

    LA MOULÉE

    La moulée fait partie d’une saine alimentation chez le cochon, mais devrait toujours être donnée en quantité limitée et jamais à volonté, soit l’équivalent de 1,0 à 2,0% de son poids corporel par jour (sauf chez les jeunes de moins de 6 mois où elle peut être offerte en plus grande quantité, soit 1,5-3,0% de son poids corporel). Exemple : pour un cochon de 40 livres, qui pèse donc 18kg, offrir 180g de moulée par jour. Il est fortement recommandé de séparer la ration de moulée par jour en 2 repas pour les adultes et en 2 à 3 repas pour les jeunes cochons. Ce sont des animaux très gourmands et ils mangeront la totalité de leur ration journalière rapidement si nous leur en donnons l’occasion. Un cochon qui mange une trop grande quantité de moulée est à risque de faire de l’embonpoint et de développer des troubles digestifs ou tout autre problème subséquent à l’embonpoint. Une bonne moulée devrait être pauvre en protéines, pauvre en lipides et riche en fibres.

    LES LÉGUMES ET FRUITS FRAIS

    Les légumes peuvent être offerts dès le sevrage, mais ils doivent être introduits graduellement pour éviter les troubles digestifs. Les légumes et les fruits devraient être donnés comme récompenses ou friandises. Il est important de respecter la proportion 2/3 de légumes et 1/3 de fruits afin d’éviter de lui donner trop de sucre et d’augmenter les risques d’embonpoint.  Il est aussi important de le laisser brouter de l’herbe fraîche lorsque c’est possible. En plus d’être une activité qu’il aime, cela lui apporte des fibres et de l’eau supplémentaire.

    Pour vous aider dans l’éducation et le dressage de votre cochon, l’utilisation de récompenses/friandises est recommandée. Pour ce faire, utiliser les fruits et légumes préférés de votre cochon ou encore des gâteries santé comme le pop corn non gras et non salé ou des grains de maïs. Pour les grandes occasions, il est possible d’offrir des croûtes de fromage ou un petit bout de pain.

    À ÉVITER!

    Les nourritures pour chats/chiens et la nourriture de table ne conviennent pas à une diète équilibrée pour le cochon. Cette nourriture est beaucoup trop riche pour eux. Elle prédispose à l’obésité et nuit au bon fonctionnement du système digestif. Certains aliments peuvent même s’avérer toxique pour le cochon. Éviter aussi les friandises sucrées, salées et le chocolat.

    Soyez très prudent si votre cochon est gourmand! Celui-ci peut développer de graves problèmes de digestion suite à la consommation d’un excès de nourriture. Gardez hors de sa portée la nourriture de table, la moulée des autres animaux domestiques de la maison, les poubelles… Les intoxications suite à la consommation de produits toxiques ou d’aliments avariés sont un problème fréquent chez le cochon. Surveillez de prêt votre animal lorsqu’il est à l’extérieur pour ne pas qu’il mange de plantes toxiques ou autres objets néfastes.

     

  • Afin d’éviter des problèmes graves aux pattes, il est important de faire la taille d’onglons. La fréquence peut varier d’un individu à l’autre, mais en général il est recommandé de le faire au moins une à deux fois par année.  En habituant jeune votre cochon, il est possible de faire vous-même la taille des onglons à la maison à l’aide d’un taille griffe pour chien et d’une bonne lime à ongle métallique. Au besoin, la taille peut également être faite sous sédation par votre équipe vétérinaire.

    Les cochons vivants majoritairement à l’intérieur ont tendance à avoir la peau sèche. Vous pouvez améliorer l’hydratation de la peau de votre cochon et ainsi diminuer les démangeaisons en appliquant régulièrement certains produits hydratants comme des crèmes hydratantes douces à l’avoine, de la vitamine E ou de l’huile pour bébé.

    Les problèmes dentaires comme le tartre et la gingivite sont fréquents chez les cochons plus âgés et peuvent entraîner des douleurs importantes chez votre animal. Pour éviter ces problèmes, vous pouvez lui brosser les dents (si possible) ou encore lui offrir des gâteries dentaires végétariennes pour chien qu’ils devront mastiquer. Le détartrage peut également être nécessaire chez certains cochons. Cette procédure peut être effectuée sous anesthésie par votre équipe vétérinaire. Il est à noter que l’extraction des défenses chez le cochon mâle est non recommandée étant donné que cette procédure chirurgicale est associée à d’importantes complications et que ces dents ne causent en général aucun problème.

    La stérilisation des femelles est recommandée vers l’âge de 6 mois afin d’éviter les problèmes de comportement et de santé (infection de l’utérus, cancer).  Le comportement des femelles en chaleur est très variable, allant de l’agressivité à l’hyperaffectuosité. Les mâles peuvent être stérilisés dès l’âge de 2-3 mois. En plus des fortes odeurs causées par les hormones, l’éducation d’un cochon mâle non castré s’avère également très difficile. Il est donc bien important de penser à la stérilisation avant d’adopter un cochon miniature.

    Une visite annuelle chez votre vétérinaire vous permettra de vous assurer de la bonne santé de votre animal, de prévenir l’apparition de plusieurs maladies et d’effectuer le rappel de vaccin.

    La vaccination de base du cochon comprend la maladie du rouget, le parvovirus, la leptospirose (potentiellement transmissible à l’humain) ainsi que le tétanos. Tout cochon allant à l’extérieur ou ayant des contacts avec d’autres cochons est sujet à contracter ces maladies, il est donc fortement recommandé de faire la vaccination de votre cochon annuellement.

    La vermifugation est essentielle chez le jeune cochon. Une fois adulte, en fonction de l’environnement dans lequel il vit, votre vétérinaire pourra également élaborer au besoin un protocole de vermifugation adapté à votre animal.

     

  • Votre cochon sera heureux de vivre autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Le cochon transpire strictement par son groin. Lorsqu’il est dehors, il est bien important qu’il ait accès à un coin ombragé et un endroit où se rafraîchir telle une marre d’eau (piscine pour enfant) ou même une marre de boue. Étant donné que leur peau est très sensible au soleil, la boue pourra également lui servir d’écran solaire. Une crème contenant un écran solaire pour enfant peut également être appliquée lors des longues expositions au soleil.

    Gardé à l’intérieur, votre cochon aura besoin d’une grande litière qui restera toujours au même endroit. Il est conseillé de ne pas utiliser de litière minérale pour chat car les petites particules de litière peuvent être ingérées ou pire inhalées. La litière de papier recyclé ou les papiers journaux peuvent bien faire. Les cochons sont des animaux très propres et iront toujours au même endroit pour faire leurs besoins et ce même si la litière ne s’y trouve plus. Cependant, une litière trop souillée le fera peut être déroger de ses bonnes habitudes. Il est donc important de nettoyer la litière dès que l’on constate qu’un besoin a été fait. Son coin pour dormir et son coin pour se nourrir doivent être placés à l’écart de sa litière.

    Qu’il vive à l’intérieur ou dehors, votre cochon à besoin d’un maximum d’exercice à l’extérieur.  Il est fortement recommandé de commencer l’entraînement à la marche en laisse dès son tout jeune âge. Pour se faire, utiliser un harnais de corps adapté.  Il vous sera plus facile de lui faire dépenser de l’énergie lors des promenades à l’extérieur et ainsi le garder en bonne forme physique et mentale.