418 840-0444

TI-POU

Par un mois d’avril froid et pluvieux de 2005, affamé et assoiffé, j’étais perché dans un petit arbre. À plusieurs endroits sur ma tête je n’avais plus de plumes, les restantes avaient une couleur grisâtre et elles étaient dans un piètre état.

Soudain, une personne s’aperçoit que je suis en détresse et m’apporte de la nourriture et de l’eau. Craintif, j’attends qu’il se distance un peu. Le lendemain, je suis encore au même endroit et cette personne revient me voir en m’apportant de la nourriture et me présente tout doucement son doigt. J’ai pris quelques instants à choisir entre la nourriture et ce doigt. Je décide de m’agripper à celui-ci. Nous partons tout doucement sans que j’aille l’idée de m’envoler. Enfin dans le confort d’une maison, je prends quelques semaines pour me refaire une beauté.

J’aime bien que l’on s’occupe de moi! Lorsque c’est l’heure du bain, j’ouvre une de mes ailes à l’horizontale et mon roucoulement est différent. Mon maître me place un plat d’eau au fond de la cage. Je m’asperge d’eau et j’ouvre en alternance mes ailes à la verticale pour que l’on pulvérise de l’eau de chaque côté. Ah! Que ça fait du bien.

Ma journée commence par un morceau de pain non rôti que je déguste! Je roucoule allégrement et joyeusement ponctué à l’occasion de quelques rires. Je fais aussi de grandes révérences et même aux amis chats.

En parlant de chats, en 2015 un de ceux-ci m’a attaqué à deux reprises à l’aide de ses canines et ce en l’espace de deux mois. J’ai eu de bons soins des vétérinaires qui ont fait que je suis redevenu en pleine forme de ces mésaventures.

Aussi, j’adore me faire flatter la tête. Pour faire cette demande, j’utilise un roucoulement plus modéré, mes plumes se gonflent et j’ai un frisson! Mes aliments préférés sont le millet en épis rouges, le fromage, le jaune d’œuf et bien entendu le gâteau blanc. Que voulez-vous, j’ai le «bec sucré».

Ah oui! je m’appelle Ti-Pou.

   

Laisser une réponse