418 840-0444

Les tiques

Depuis quelques années, nous entendons de plus en plus parler des tiques au Québec. Qu’en est-il exactement?

Qu’est-ce qu’une tique?

La tique est un insecte faisant partie de la famille des acariens. Le corps est en forme d’ovale et généralement de couleur brune. La tique peut atteindre différentes tailles selon son stade de vie. Les larves et les nymphes sont très difficiles à reconnaître, car elles sont de très petite taille (moins de 1mm). Les tiques adultes peuvent par contre mesurer entre 4-6mm et même plus, lorsqu’elles sont gorgées de sang. Voici trois espèces de tiques que nous pouvons retrouver dans nos régions.

Ixodes

Tique à pattes noires (Ixodes scapularis)

Dermacentor variabilis

Tique américaine du chien  (Dermacentor variabilis)

Rhipicephalus snguineus

Tique sanguine  (Rhipicephalus sanguineus)

                     

 

 

 

                                  

Où retrouve-t-on les tiques?

Les tiques étaient retrouvées uniquement aux États-Unis jusqu’aux années 2000. Depuis ce temps, nous en voyons de plus en plus au Canada et au Québec. Les principaux facteurs responsables de l’arrivée des tiques dans nos régions sont le réchauffement climatique et les oiseaux migrateurs qui, au printemps, transportent des tiques dans leur plumage et les laissent tomber sur leur passage.

Au Canada, nous retrouvons essentiellement les tiques au sud du Manitoba et de l’Ontario, en Nouvelle-Écosse, au sud-est du Nouveau Brunswick et au sud-ouest du Québec. Au Québec, la Montérégie est la région la plus affectée, car elle se situe proche des zones enzootiques des États-Unis.

Les tiques adorent la chaleur et les milieux humides. Dans nos régions, elles vont principalement se retrouver dans les forêts de feuillus ou les forêts mixtes. Tous les endroits où il y a des herbes hautes sont favorables aux tiques.

Comment se nourrissent-elles?

Les tiques se nourrissent du sang de mammifères, d’oiseaux et de reptiles. Ainsi, nos animaux domestiques tels que les chiens, les chats et les furets sont des sources d’alimentation potentielles. Les tiques se tiennent dans les buissons et sur des brins d’herbe. Lorsqu’une proie passe à proximité, elle s’agrippe à elle à l’aide de ses pattes. Par la suite, la tique se promène sur l’animal afin de trouver le site où elle ira se nourrir. Il est important de savoir que la plupart du temps, nous les retrouvons au niveau de la tête, du cou et du dos de l’animal. Pour se nourrir, les tiques utilisent leurs pièces buccales qu’elles planteront dans la peau de l’animal et débuteront leur repas de sang par la suite. À la fin du repas, la tique se décroche et retourne dans la nature.

Est-ce qu’une morsure de tique est dangereuse pour mon animal?

Certaines tiques sont porteuses d’agents infectieux. Leur morsure peut ainsi amener de graves infections ayant des conséquences importantes sur leur santé. La maladie de Lyme est l’infection transmise par les tiques qui nous est la mieux connue (pour avoir plus de détail sur cette maladie, vous référer à l’article sur la vaccination du chien de notre site web). Il existe également plusieurs autres agents infectieux transmis par les tiques qui ont de graves conséquences sur la santé et qui sont encore mal connus.

Que doit-on faire si on voit une tique sur notre animal?

Il faut retirer la tique visualisée le plus rapidement possible, car plusieurs agents pathogènes sont transmis dans les heures suivant son attachement. Pour retirer une tique, il vous faut un petit crochet de plastique tel que celui illustré. Vous pouvez retrouver ce crochet en clinique vétérinaire.

Crochet tique

Crochet à tiques

Vous pouvez retirer la tique en quelques étapes faciles :

  1. Insérer la tique dans la fente du crochet
  2. Soulever légèrement le crochet
  3. Tournez le crochet dans le sens antihoraire (la tique se décrochera généralement en 2-3 tours)
  4. Désinfecter la plaie

crochet 2

Il est très important de porter des gants lors de cette manipulation, car plusieurs agents pathogènes peuvent être transmis via de petites abrasions sur vos mains. Il est également important de ne pas arracher la tique, car les pièces buccales de cette dernière persisteraient dans la peau de l’animal et cela pourrait créer une inflammation au site de morsure.

Comment prévenir les tiques? 

Chez le chat, il existe peu de produits préventifs pour les tiques, car la plupart sont toxiques et peuvent même entraîner la mort. Par contre, les chats sont résistants à la maladie la plus fréquemment transmise par les tiques ici au Québec, soit la maladie de Lyme. Ainsi, la recommandation au Québec chez le chat est de retirer la tique dès qu’elle est visualisée.

Chez le chien, il existe une panoplie de produits préventifs. Qu’elle soit sous forme de comprimés, de fioles liquides ou encore de collier, la médication contre les tiques peut dans certains cas prévenir d’autres parasites tels que les vers intestinaux, les puces, les mites et le ver du cœur. Au Québec, la période de prévention se situe entre les mois d’avril-mai et le mois de novembre.

Parlez des tiques à votre vétérinaire afin qu’il détermine le traitement préventif le plus approprié pour votre animal.

Cet article s'applique à : Chat, Chien, Furet.