418 840-0444

Vaccination chez le chat

Il est très important de faire vacciner son chat, surtout s’il s’agit d’un chaton, afin de lui assurer une bonne immunité. Vous trouverez ci-dessous l’information concernant les différentes maladies contre lesquelles votre vétérinaire vaccinera votre chat.

La panleucopénie (P) est une maladie virale causée par un parvovirus semblable à celui du chien qui affecte surtout les chatons mais aussi les chats adultes. Le vaccin «de base» (PRC) offrira une protection contre ce virus.

Symptômes

La panleucopénie est une maladie très grave et lorsque votre chaton démontre les signes cliniques qui y sont associés, il est très important de prendre rendez-vous avec un vétérinaire afin de commencer un plan de traitement le plus tôt possible. Voici les symptômes qui peuvent être observés :

  • Anorexie
  • Diarrhée nauséabonde (avec présence ou non de mucus et/ou de sang)
  • Vomissements
  • Déshydratation
  • Forte fièvre

Transmission

Le virus est présent dans toutes les sécrétions corporelles mais plus particulièrement dans les selles jusqu’à 6 semaines après le début de la maladie. La panleucopénie est hautement contagieuse et peut rester jusqu’à 1 an dans l’environnement. Une désinfection complète et méticuleuse de l’environnement de votre chat est nécessaire afin de prévenir tous risques de contamination.

Traitement

Après confirmation de la maladie, le vétérinaire pourra offrir des traitements de support à votre chat afin d’éviter la déshydratation, les vomissements, la persistance de la diarrhée et que son état se détériore.

 

La rhinotrachéite (R) est une maladie du système respiratoire très fréquente et hautement contagieuse qui peut affecter surtout les chatons mais aussi les chats adultes non vaccinés. Le vaccin «de base» (PRC) protègera votre chat contre ce virus.

Symptômes

Les signes cliniques de cette maladie pouvant être observés sont à peu près les même que lors d’un rhume chez l’humain, c’est-à-dire :

  • Éternuements
  • Sécrétions oculaires et nasales soient transparentes ou colorées (blanchâtre ou jaunâtre)
  • Toux ou changement de voix
  • Hypersalivation
  • Anorexie
  • Fièvre
  • Conjonctivite, fréquemment accompagnée d’ulcère cornéen.

Transmission

La maladie se transmet très facilement d’un individu à l’autre, il suffit qu’un chat non infecté entre en contact avec les sécrétions d’un animal contagieux soit directement (nez-à-nez) ou indirectement (objets). De plus, ce virus fait partie de la famille des virus herpès donc, tout comme chez l’humain, l’animal restera malheureusement toute sa vie porteur de la maladie. C’est-à-dire qu’il pourrait lui arriver en périodes de stress, lorsque son système immunitaire est moins performant, d’excréter la maladie et de démonter quelques légers symptômes. Toutefois, le virus est très peu résistant à la plupart du désinfectant, alors un bon nettoyage de l’environnement permet de limiter la propagation de la maladie.

Traitement

Cette maladie se traite très bien. Après que le diagnostic soit confirmé par l’examen vétérinaire, il sera possible de traiter en conséquence afin d’aider votre chat à retrouver la forme le plus rapidement possible.

 

La calicivirus (C) est aussi une maladie très contagieuse affectant principalement le système respiratoire des chatons ou des adultes non vaccinés. C’est le troisième et dernier virus contre lequel le vaccin «de base» (PRC) protégera votre chat.

Symptômes

Les symptômes pouvant être observés chez un chat infecté par ce virus, sont similaires à ceux de la rhinotrachéite.

  • Éternuements
  • Sécessions nasales
  • Anorexie
  • Hypersalivation
  • Conjonctivite
  • Ulcères au niveau de la bouche et parfois au niveau des coussinets et/ou du nez.

Transmission

Encore une fois, cette maladie est très contagieuse, elle se transmet facilement d’un animal à l’autre par contact direct (nez-à-nez) ou indirect (objets). Par contre, contrairement à la rhinotrachéite, la calicivirus est assez résistante dans l’environnement; il est donc nécessaire de faire une bonne désinfection de l’environnement de votre animal. De plus, jusqu’à 80% des individus qui auront guéri de l’infection, resteront porteurs du virus pour plusieurs mois si ce n’est pas plusieurs années et vont, pour certains, continuer à être contagieux pour leurs congénères. C’est pourquoi, il est d’autant plus important de faire vacciner tous les chats de la maisonnée.

Traitement

La calicivirus est facilement traitable. Lors de l’examen, votre vétérinaire pourra prescrire le traitement adéquat afin de soulager votre chat de ses symptômes respiratoires et de guérir le plus rapidement possible ses ulcères.

 

La Leucémie (FeLV) est une maladie virale très grave que l’on retrouve le plus souvent chez les chats d’extérieur. Il est donc très important de vacciner votre animal si vous désirez lui donner accès à l’extérieur.

Symptômes

Il est possible que votre chat soit infecté de ce virus sans démontrer de symptôme. Il se peut que cela prenne plusieurs mois ou même plusieurs années avant que vous voyez apparaître les signes cliniques. Malheureusement, les symptômes sont trop variables pour en établir la liste mais, il est important de savoir qu’il existe un test de dépistage sanguin de la maladie. Alors, si votre chat est malade et qu’il est à risque d’être porteur de la leucémie, votre vétérinaire vous recommandera de procéder à l’analyse.

Transmission

La leucémie est une maladie virale qui est excrétée par toutes les sécrétions du corps du chat infecté mais plus principalement par sa salive. Les chatons peuvent aussi avoir été contaminés via le placenta ou le lait de leur mère. Par contre, le virus de la leucémie est très fragile et ne peut donc par survivre dans l’environnement au-delà de quelques heures. Il est aussi très sensible à tous les détergents.

Traitement

La leucémie féline est malheureusement une maladie mortelle. Il n’existe toujours pas de traitement efficace contre cette maladie, seulement des traitements de support pour prolonger l’espérance de vie. C’est pourquoi, il est primordial de vacciner votre chat s’il est libre de se promener à l’extérieur et de le faire tester pour la leucémie s’il y est né.

 

La Rage

La rage est une maladie virale qui touche le système nerveux central. La rage n’affecte que les mammifères. Elle produira une encéphalite (inflammation du cerveau) progressive entrainant la mort autant chez les animaux que chez l’humain. Elle est donc une maladie à déclaration obligatoire.

Symptômes

Chez les chats, la rage progresse sous la forme «furieuse». La période d’incubation chez les chats varie entre 2 et 12 semaines. Elle est habituellement difficile à diagnostiquer aux premiers stades de l’infection. Les principaux signes sont :

  • les changements comportementaux
  • une anomalie de la démarche
  • un regard étrange ou inhabituel

On peut également observer une fréquence accrue de vocalisation. Il est à noter que le virus de la rage peut être transmis par la salive jusqu’à 7 jours avant l’apparition des premiers signes cliniques.

Transmission

La rage se transmet par la salive d’un animal infecté soit par morsure, par la contamination d’une égratignure ou d’une plaie ou par les muqueuses. Les moufettes, les raton-laveurs, les chauves-souris et les renards sont les animaux les plus fréquemment porteurs. Ces animaux peuvent se retrouver partout, donc il important de vacciner votre chat. Il est important de savoir que la rage est une zoonose, c’est-à-dire qu’elle peut être transmise à l’humain.

 

Cédule de vaccination

Vous pourrez commencer la cédule de vaccination de votre chat dès qu’il aura atteint l’âge de 6 semaines. Il pourra à ce moment recevoir son vaccin de base « PRC ».

PRC : S’il a moins de 9 semaines, il aura besoin de 2 rappels mensuels.
S’il a plus de 9 semaines, un seul rappel entre 3 à 4 semaines sera nécessaire.
Suite à quoi, il y aura un rappel annuel et pour les prochaines années, il sera simplement important de faire vacciner votre chat aux 3 ans. Nous recommandons tout de même un examen annuel.

Leucémie : Ce vaccin nécessite un rappel mensuel lors de la première administration. Il sera par la suite nécessaire de le donner aux 2 ans.

Rage : Ce vaccin ne pourra pas être donné à votre chat avant l’âge de 12 semaines. Dès lors, il nécessitera un rappel annuel et peut par la suite être donné aux 3 ans. Nous recommandons tout de même un examen annuel.

Que vous voyagez au Canada ou à l’extérieur du pays, assurez-vous que votre animal a tous les vaccins nécessaires.

Cet article s'applique à : Chat.