418 840-0444

Les puces

La puce est le parasite externe le plus souvent rencontré chez les chiens et les chats. La puce adulte mesure 1 à 4 mm de longueur. Elle ne voit pas, mais elle a de longues pattes qui lui permettent de sauter. Elle a également un corps aplati, ce qui lui permet de se faufiler entre les poils de ses hôtes. Ctenocephalides felis est l’espèce responsable de la plus grande majorité des cas d’infestations de puces chez nos animaux de compagnie, mais on peut la retrouver chez plusieurs espèces sauvages également (renard, raton-laveur, moufette, coyote, etc.). Bien que les puces préfèrent les hôtes poilus car ces derniers leurs offrent un environnement dans lequel elles peuvent mieux se cacher, elles peuvent se nourrir de sang humain s’il n’y a pas d’autres hôtes à proximité.

Les puces se nourrissent plusieurs fois par jour, donc une puce peut à elle seule causer de nombreuses morsures dans une même journée.
Les puces, en plus de causer des démangeaisons, peuvent créer de l’anémie, des réactions allergiques intenses et elles peuvent transmettre certains pathogènes tels que le vers plat Dipylidium caninum et le parasite sanguin Mycoplasma haemofelis.
Les chiens infestés par des puces présentent un degré variable de démangeaison. Le diagnostic se fait par visualisation, soit directement des puces dans la fourrure de l’animal, soit de leurs excréments noirâtres en forme de virgule (sang séché) qui deviennent rougeâtres une fois qu’on les humecte avec de l’eau.
Chez l’humain, les morsures de puces se retrouvent surtout au niveau des pieds et des chevilles car les puces ne sautent pas plus haut que 30 cm. Si les animaux dorment dans le lit de leurs propriétaires, ces derniers peuvent alors avoir des morsures partout sur le corps. Ces morsures causent des démangeaisons (très intenses lorsque les gens sont allergiques à la salive de puces) qui sont souvent accompagnées de papules cutanées.

Une puce femelle pond environ une dizaine d’œufs par jour. Ces œufs tombent de l’animal et se retrouvent donc un peu partout dans l’environnement. Après 3-4 jours, une petite larve éclot. Cette larve ne peut pas se déplacer et elle craint la lumière. Elle va donc chercher à s’enfouir et se cacher sous les meubles et objets, dans le fond des tapis, dans le sable, etc. Elles se nourrissent de débris organiques, croissent, puis se tissent un cocon protecteur dans lequel elles se métamorphoseront en puces adultes. La puce jeune adulte dans son cocon s’appelle une pupe et elle peut attendre plusieurs mois les conditions idéales pour émerger. Cela peut être produit par la chaleur ou le gaz carbonique dégagé par un animal à proximité ou par les vibrations du sol créées par le mouvement autour de la pupe. L’adulte fraîchement sorti cherche alors rapidement un hôte pour prendre son premier repas de sang, car s’il ne trouve pas d’hôte dans les quelques jours suivant son éclosion, il mourra. Le premier accouplement se produit 8 heures suivant le premier repas et les femelles vont pondre leurs premiers œufs 36 heures plus tard.

Bien que les animaux ne soient pas sans défense contre les puces (ils se débarrassent d’une bonne quantité d’entre elles en se grattant, se secouant et se léchant), il est très rare qu’ils soient capables de se débarrasser complètement d’une infestation sans traitement. Il existe maintenant des traitements très efficaces. Ces produits sont le plus souvent administrés par la bouche ou encore ils sont directement appliqués sur la peau pour ensuite être absorbés dans la circulation sanguine. Les puces en absorbent donc lors de leur repas et décèdent dans les heures suivant ce repas. Depuis l’arrivée de ce type de médication, il n’est la plupart du temps plus nécessaire d’appliquer des insecticides à la grandeur de la maison. Il est toutefois recommandé de passer à fond l’aspirateur et de jeter le sac. Cela permettra d’accélérer l’élimination des puces, larves, œufs et pupes.
Le traitement chez les humains consiste à traiter tous les animaux de la maison. Cela permettra d’éliminer la présence de puces dans l’environnement.
 

Laisser une réponse